•  05 45 78 06 01

Au cœur du Cognacais...

La région de production de Cognac s'étend sur une superficie de 75000 hectares essentiellement sur la Charente et la Charente Maritime. Elle est délimitée en 6 crus :
-La Grande Champagne
-La Petite Champagne
-Les Broderies
-Les Fins Bois
-Les Bons Bois
-Les Bois Ordinaires

 



Les deux Domaines de Fongiraud et La Cigogne sont situés dans le deuxième cru, à savoir la Petite Champagne.
Ce cru est caractérisé par des sols argilo calcaires donnant des eaux de vie fines au bouquet floral.
Le Domaine de Fongiraud a une superficie de 44 hectares dont 19 hectares de vigne et 15 hectares de Noyers, le reste étant en céréales.
C'est sur cette propriété que sont implantés la Distillerie ainsi que la station de traitement et de séchage des noix et noisettes .
Le Domaine de La Cigogne a une superficie de 47 hectares dont 4 hectares de vignes, 10 hectares de Noyers, 5 hectares de Noisetiers, et le reste en céréales.


De la Révolution à l’après guerre

Issu d'une vieille famille charentaise dont les actes de propriété remontent à 1777, le domaine de Fongiraud a toujours su perpétrer cette tradition ancestrale de la fabrication du Cognac et de son vieillissement.
La famille Laroche alors propriétaire du Domaine jusqu'en 1949 avait déjà commencé à fabriquer du Cognac de manière artisanale et à le vendre auprès de prestigieuses Sociétés de négoce à Cognac.
Pierre Fougerat marié à Edith Laroche a repris le Domaine en 1927 et son gendre Jacques Delpech marié à Bernadette Fougerat en 1957.
Ce dernier a voulu se diversifier et a entrepris la plantation de Noyers en complément des vignes.
 


Les dernières décennies à nos jours


La famille Delpech a acquis le Domaine de La Cigogne en 1946 juste après la guerre ce qui est venu augmenter la taille de l'ensemble de l'ensemble de la propriété.

En 1976 Jacques Delpech a lancé la commercialisation du Cognac et du Pineau des Charentais sous la marque DELPECH FOUGERAT que son fils Etienne Delpech revenu en 1983 après ses études a développé et créé la SARL J Delpech et Fils. 
En 2011 il a fusionné avec la Société VINET appartenant à un de ses amis pour créer la Distillerie VINET DELPECH SAS.
 
En 2013, Etienne Delpech s'est retiré de la Distillerie Vinet Delpech pour laisser la place à la jeune génération montante et se concentrer sur sa propriété

Depuis les années 90 jusqu'à présent les ventes se sont développées dans le monde entier sur l'Europe, l'Amérique et l'Asie.